Bis-cuits : les naomi’s bars

Share Button

par Rouge

Les véritables petits bis-cuits que Naomi n’a jamais mangés…008

Ne me demandez pas pourquoi les naomi’s bars s’appellent ainsi. A vrai dire je n’en ai pas la moindre idée, je sais juste qu’ils « déchirent » (aucun autre mot n’est assez fort pour exprimer l’effet produit par ces péninsules de beurre, de sucre et de chocolat), et que leur cuisson est répétée par deux fois, ce qui les classe dans la catégorie des biscuits. Ces délicats petits carreaux étant une atteinte à la morale consumériste actuelle, trop gras et trop sucrés, garantis 0% de sucre, je présume que cette très chère Naomi Campbell (la preuve en image à la fin de l’article) jamais ne goûta à la félicité d’en déguster une seule micro-miette. Très efficaces aussi si vous souhaitez rendre une équipe de football obèse (même les Dieux du Foot pourraient succomber!).

Et si vous restez éveillé tard, comme la rédactrice de ce brillant et délicieux article, en toute bonne foi, ces petites merveilles gustatives pourront également donner du courage _ sorte de gnôle plus délicate _ et un peu de l’énergie qui manque après minuit, tout en vous offrant avec générosité des kilogrammes supplémentaires sur la balance au matin… Mais sans regret, s’il faut vivre, il faut aussi au moins une fois dans son existence déguster des naomi’s bars… Et heureux les chanceux dont l’expérience (transcendantale) de la dégustation se répète.

Les ingrédients des Naomi’s bars :

110 g de farine

25 g de noix de coco râpée

75 g de sucre

90 g de beurre fondu

395 g de lait concentré sucré (une boîte)

60 g de beurre supplémentaire

2 cuillères à soupe de sirop d’érable ou de golden sirup (ou à défaut, de miel)

100 g de chocolat noir

1 cuillère à soupe d’huile végétale

1ère cuisson

1. Préchauffez votre four (170°C) et chemisez un moule à manqué avec du papier sulfurisé.

2. Mélangez la farine, la noix de coco et le sucre et ajoutez le beurre fondu. Versez dans un moule et étalez la pâte à la cuillère en pressant bien.

3. Faites cuire 15 minutes jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée puis laisser refroidir.

2nde cuisson

4. Faites chauffer le lait concentré, le reste de beurre et le sirop d’érable ou du golden syrup, jusqu’à ce que le mélange soit fluide (attention, si vous chauffez trop, vous obtiendrez un caramel grumeleux : le liquide n’a pas besoin de changer de coloration, il faut juste qu’il soit fluide)

5. Versez sur le fond de pâte et faites cuire 25 minutes. Laissez refroidir.

et on décroche les rebords caramélisés au couteau...

et on décroche les rebords caramélisés au couteau…

Couche finale (chocolaaat !)

6. Faites fondre au micro-onde le chocolat et l’huile. Versez sur le caramel et placez au frais ou laissez reposer pour que le chocolat durcisse.

7. Conservez vos petites merveilles dans des bocaux improbables (cela leur donne un charme particulier et une originalité, à ces petits biscuits) et dégustez-les avec modération

Et preuve à l’appui, répétons que Naomi n’a jamais pu déguster ces tueries :

Naomi sans bars

Naomi sans bars