Le gratin d’ailleurs

Share Button

Par Revolver Je sais que je ne suis pas d’ici à la promiscuité qui m’assaille dans les files d’attente et dans les foules. L’intimité et la confidentialité sont étrangères à cette culture. La proximité physique avec des inconnus – sans parler des êtres familiers – constitue une réalité quotidienne. La discrétion demeure toujours une vaine…

Déshabillez moi... du regard.

Rastignac vs. Bel Ami : battle des ambitieux

Share Button

par Rouge Ils cherchent tous les deux à se tailler leur part du gâteau dans le gratin mondain. Rastignac, le jeune noble d’Angoulême qui saigne sa famille pour faire son droit avec (une once de…) flemmardise, Georges du Roy, officier de retour de Guerre entré par hasard dans le monde du « journalisme » (même s’il n’en…

Déshabillez moi... du regard.

Le dauphinois, le prince des gratins

Share Button

Par Revolver Un gratin princier Beaucoup d’appelés, peu d’élus au titre des ingrédients du gratin dauphinois. Un kilo et demi de pommes-de-terre de bonne famille, une belle tête d’ail, une noisette de beurre, la crème de la crème fraîche (un petit pot), du lait de qualité (un verre), la fine fleur du sel, un poivre…

Déshabillez moi... du regard.

Les bobos du gratin

Share Button

par Rouge Les gens rient quand je leur avoue mon métier. Un rire nerveux, jaune, qui tire souvent jusqu’à la grimace. Les lèvres se plissent, le bienveillant sourire se fige soudain. J’aime observer leurs réactions. Ils ont peur, les pauvres, et puis dans les conversations mondaines des cocktails du samedi soir rue Raynouard, ça met…

Déshabillez moi... du regard.