Souriez pour un cheesecake (presque) light !

Share Button

Par Rouge   Dites cheese… cheesecake pour notre délicieux dessert à consommer (presque) sans modération ! Vous ne pensiez tout de même pas que nous allions vous révéler les philtres d’amour parfaits pour séduire votre cher(e) et tendre ! Raté, mais du moins peut-être ferez vous sourire de plaisir votre dulciné(e), en toute légèreté, et…

Déshabillez moi... du regard.

S’aimer… Crise de désamour

Share Button

par Rouge Je ne m’aime pas. Voici une négation facile à formuler. Elle semble facile. Bien plus facile, en réalité, que « Je m’aime », qui sombre vite dans la prétention. Et pourtant, on a qu’une vie, qu’un seul corps, et un temps limité pour l’utiliser. Dans l’idéal, s’aimer vaut donc le coup. C’est un bon début…

Déshabillez moi... du regard.

Rêver sa vie ou vivre ses rêves

Share Button

Par Revolver Soyons réaliste: vivons nos rêves Ce récit bien dans l’esprit de Noël pourrait avoir un goût prononcé de mièvrerie, il n’en est rien : Guy Birenbaum rapporte l’initiative émouvante d’un professeur qui renvoie à ses élèves la rédaction qu’ils ont rédigées 20 ans auparavant. Il s’agissait alors de décrire leur vie telle qu’ils l’imaginaient…

Déshabillez moi... du regard.

La mathématique des prénoms

Share Button

Par Revolver Et pour le prénom, vous prenez la formule traditionnelle ou la formule du jour? La mention au baccalauréat, fonction du prénom du candidat, un marronnier du mois de juin bien connu. Pour le cru 2014, on aura félicité les Thomas et Marie pour leur mention très bien au bac général, mais aussi pour…

Déshabillez moi... du regard.

Commémorations : le masque de l’héroïsme

Share Button

par Rouge 2014, c’est l’année des commémorations. Centenaire de la Grande Guerre, centenaire de la mort de Charles Péguy, 70 ans de la Libération de Paris. Tout cela est magnifique, héroïque. Mais c’est oublier que l’héroïsme patriotique est un masque aussi sublime que terrible. Analyse. Un calendrier des commémorations en boucle C’était le 3 août…

Déshabillez moi... du regard.

Les p’tits papiers expliqués

Share Button

Par Revolver Laissez parler les p’tits papiers Clin d’œil à la chanson écrite par Serge Gainsbourg pour Régine Papier chiffon : Le papier en Occident, depuis la fin du moyen-âge et jusqu’au XIXe siècle est fabriqué à partir de chiffons recyclés, essentiellement faits de chanvre et de lin. A partir du XIXe, on privilégie le coton,…

Déshabillez moi... du regard.

Poètes à jeter à la corbeille à papiers ?

Share Button

par Rouge Réflexion sur ces rares poètes que l’on jetterait bien dans la corbeille à papiers, mais qui survivent, dans une forme de guerre et de confrontation performée avec la langue et le monde. [ Que le lecteur de cette curieuse réflexion me pardonne. Ceci n’est pas une réflexion faite dans un état objectivement raisonnable…

Déshabillez moi... du regard.

Broyer du noir

Share Button

par Rouge Ça arrive quelquefois. On broie du noir. Je broie du noir, même si je préfère dire « on ». J’aurai dû vous écrire un article sur un photographe extra. Une interview éclairante sur cette profession jamais mise en lumière, et qui fait tant pourtant pour éclairer l’actualité. J’aurais dû. Me forcer à aller vers une…

Déshabillez moi... du regard.

Es-thé-tes de salons de thé

Share Button

par Rouge Analyse et critique d’une femme qui aime les salons… les salons de thé. Il est un plaisir presque exclusivement féminin : celui d’aller, seule ou entre charmantes demoiselles, ou dames, au salon de thé. Mais pourquoi cet engouement ? Pourquoi ce plaisir précieux et, avouons-le sans culpabilité aucune, un peu suranné, d’aller boire…

Déshabillez moi... du regard.

Faustine au Québec ou la vie d’une Française outre-Atlantique

Share Button

Par Revolver « Voyager, c’est demander d’un coup à la distance, ce que le temps ne pourrait nous donner que peu à peu » (Paul Morand)   Le Québec, son sirop d’érable, ses caribous et ses crosses de hockey (parlez d’ailleurs plutôt de « bâtons » car l’utilisation du mot « crosse » vous ferait passer pour un obsédé sexuel)… Est-ce…

Déshabillez moi... du regard.