L’ABC des bistrots parigots

Share Button

Par Revolver

Le B-A BA des bistrots parisiens
Bistrot du coin

Bistrot du coin

Bistrot auvergnat

Bistrot auvergnat

Bistrot racé

Bistrot racé

Ardoise : Belle en arrivant, toute noire, recouverte de belles lettres aussi blanches que rondes, vantant le plat du jour, elle est ennuyeuse si on en laisse une en quittant les lieux. D’ailleurs il est rare que la maison fasse crédit.

Ballon de rouge :

Ballon de rouge

Comptoir:

Comptoir

Dada (le) : Bar du 17e arrondissement, choisi au hasard parmi les bistrots bobos de la capitale ; on y voit les jeunes bourgeoises du quartier boire un verre de vins entre copines et de jeunes cadres dynamiques reluquer les jeunes bourgeoises du quartier buvant un verre de vin entre copines.

Étudiant : Sans le sou, il énerve passablement les serveurs et/ou le patron car il est capable de camper tout un après-midi en faisant durer son café (qu’il demande long pour faire illusion).

Flipper : Jeu du bistrot qui sent la testostérone par excellence, il s’avère pratique car il encombre moins qu’un billard mais il fait plus de bruit.

Garçon s’il-vous-plaît : Même si on a rarement envie de lui dire « s’il-vous-plaît » parce que visiblement peu de choses lui plaisent. (Voir aussi « Sourire »)

Habitué (ou encore pilier):

Habitué

Indiana (ou Starbucks mais a l’avantage de commencer par un I, ou encore l’anti-bistrot):

Indiana

Juke box : Inconnu à cette adresse, allez plutôt aux States.

Kawa : Aussi connu sous les noms de petit noir, expresso ou café.

Kawa

Littérature : Ceux qui la font, ceux qui la jugent, ceux qui la dévorent y vont, ce qui fait pas mal de monde.

Littérature

Mots doux : Les amoureux peuvent choisir une table isolée pour s’en dire sans qu’on ait à y redire.

Numérique : Le webcafé, en voie de disparition, est fréquenté tout juste par quelques touristes.

Orangina : On en sert encore ?

Pintes : Pas très parisien tout ça, mais la mode des bars irlandais sévissant…

Réunions : De syndic, de presse, de partis politiques, d’anciens camarades de promo.

Sourire : L’éternel absent des lèvres des serveurs. (Voir aussi « Garçon s’il-vous-plaît »)

Tournée : Cercle vicieux.

Uniforme : Pourvu que les bistrots ne le deviennent pas tous.

Viande:

Viande

WC : Utilisation soumise à condition (au moins une consommation) mais pas toujours aux rudiments de l’hygiène.

X : Ça s’appelle pudiquement un bar à hôtesses et on n’y boit pas de café.

Yes Paris ! : Les touristes entrent dans un bistrot et découvrent qu’ils sont la réincarnation d’Amélie Poulain.

Zygomatiques : En action à l’occasion des fameuses blagues de comptoir (« Eh, Nanard, tu sais toi comment on reconnaît un Belge dans un club échangiste ? C’est le seul qui baise sa femme ! Elle est bonne, hein, Nanard ?! »

Lennart Jirlow, On ferme

Lennart Jirlow, On ferme


0 comments