Pâtisserie des rêves, rêves de pâtisserie : le fantasme sucré des femmes ?

Share Button

par Rouge Critique un peu divagante d’une pâtisserie parisienne… ou comment passer de la Pâtisserie des Rêves à la question marketing et quasi-ontologique du rapport des femmes au sucre. Ceci devait être une critique purement gustative d’une éminente pâtisserie parisienne. Et puis pas tout à fait. S’arrêter à la critique purement factuelle d’un lieu de…

Déshabillez moi... du regard.

Des financiers qui donnent le change

Share Button

Parce qu’il n’y a pas que des traders véreux, il y a aussi des financiers généreux (en chocolat!) Quoi, parler finances, change, crise économique en cuisine ? Sacrilège ! Il y aurait pourtant beaucoup à méditer sur la cuisine de crise. S’ils ne sauraient résoudre des phénomènes mondiaux, du moins ces financiers répondront-ils à un…

Déshabillez moi... du regard.

Des religieuses pas catholiques

Share Button

Par Rouge Ok, le boogie woogie est interdit, et les religieuses pas catholiques, c’est permis ? Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, la Sainte-Pâtisserie étant un art auquel je vous un charitable culte, il fallait bien honorer les plus délicieuses sœurs de la pâtisserie : ces deux choux que l’on accole et qui constituent…

Déshabillez moi... du regard.

Christophe Felder en état de CHOC’

Share Button

Il fallait bien un véritable orfèvre du chocolat pour clôturer cette semaine délicieusement consacrée à cette noble alchimie de saveurs. Christophe Felder, maître pâtissier alsacien, chevalier des Arts (et notamment celui du chocolat) et des Lettres a comblé de bonheur pendant 15 ans les plus nobles palais du monde à l’hôtel Crillon. Et depuis quelques…

Déshabillez moi... du regard.

Bonne Maman, hier et aujourd’hui

Share Button

Par Revolver 50% de fruit + 50% de sucre = 100% de nostalgie d’une enfance espiègle et heureuse dans une demeure de (bonne) famille. Telle est l’équation de la confiture Bonne Maman qui fait recette depuis 1971. Un pot (breveté) aux formes intemporelles, un couvercle vichy rouge qui rappelle la toile dont nos grands-mères (réelles…

Déshabillez moi... du regard.